Première étape du renforcement du dispositif d’apprentissage rénové dans le secteur de l’artisanat en République de Guinée : la mise en place d’une Validation des acquis de l’expérience (VAE) pour les chefs d’entreprises artisanales.

Du 25 au 30 novembre 2019, la formation-action qui s’est déroulée à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers de Conakry a permis d’élaborer deux nouveaux programmes de formation professionnelle pour les métiers de « transformateur (rice) de fruits et légumes » et de « réparateur (rice) d’appareillages électroniques ».  20 entreprises actives dans les deux secteurs d’activité, les formateurs et les cadres du Ministère en charge de la formation professionnelle ont décliné les compétences générales et techniques pour les deux métiers. Le Ministère a maintenant les outils pour poursuivre cet exercice dans 7 autres métiers de l’artisanat. Fin 2020, les patrons de 10 métiers pourront certifier leurs compétences selon les principes de la VAE. La montée en compétences des patrons du secteur informel de la Guinée permettra d’améliorer le contenu de l’apprentissage de 20 000 apprentis. A terme, ce sont la productivité du secteur artisanal, la qualité de l’apprentissage et de l’emploi qui sont visés.