Résultats à atteindre en 2018 par le Programme Formation et insertion professionnelle des jeunes (FIJ)

2018 clôture la planification 2015 – 2018 et ouvre sur les axes pour le prochain quadriennum 2019-2022.

En Guinée, en partenariat avec le Collège Communautaire du Nouveau Brunswick (CCNB), une formation aux étapes de l’APC sera conduite de février à septembre pour un métier de l’artisanat avec l’élaboration et la mise en œuvre du programme de formation en mécanique auto destinées aux apprentis de ce secteur.

Un Table Ronde des partenaires techniques et financiers sera organisée au mois de mars pour trouver des financements visant à co-financer l’ensemble de l’offre de formation destinées aux 30 000 apprentis du secteur artisanal (offre élaborée en 2017 avec l’appui de l’IFEF).

Au Mali, une formation aux étapes de l’APC sera conduite de février à septembre pour le métier de menuiserie en aluminium.

A Madagascar, en partenariat avec l’AFD, il s’agit de finaliser une proposition de texte réglementaire organisant l’apprentissage pour 50 000 apprentis dans les secteurs du BTP, du tourisme, de l’agriculture, du textile et des TIC.

Au Bénin, un appui est prévu pour organiser dans les centres de FPT, la mesure du taux d’insertion professionnelle des jeunes diplômés de la FPT, environs 60 000 jeunes par an.

 Au Burkina Faso et en Mauritanie, en partenariat avec la Plateforme d’expertise en formation professionnelle (PEFOP) du Pôle de Dakar/UNESCO, un appui sera mis en place pour appuyer la mise en place de partenariats Etats/employeurs pour structurer l’information sur les emplois dans trois secteurs économiques (BTP, pêche et agriculture).

 Au Cap Vert,  une planification des activités d’appui dans le secteur du tourisme  sera conduite au mois d’avril.

Au Sénégal et au Vietnam : mise en place d’une formation à distance sur la pédagogie APC en collaboration avec IFADEM pour 10 000 enseignants en FPT.

Au Burundi, en partenariat avec le ministère de l’éducation français, un appui sera planifié pour la maîtrise de l’élaboration de manuels scolaires dans le domaine de la FPT.

Au Congo Brazzaville, un appui sera planifié concernant la réforme de la FPT en cours.

En Tunisie, dans le cadre de la Convention de partenariat entre le Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle et l’OIF, la Tunisie met à la disposition du FIJ les cadres experts en FPT sans que nous ayons à leur payer des honoraires. En contrepartie, l’IFEF appuie le Ministère dans la poursuite de sa réforme notamment dans le domaine des partenariats entre l’Etat et les entreprises.

 De manière transversale, en partenariat avec l’UNESCO et la coopération du Luxembourg, un atelier d’échange sur les pratiques de partenariat public-privé, réunissant 15 pays d’Afrique francophone sera organisé à Dakar les 19-21 mars 2018.