Promotion de l’emploi: création de près de 42.500 emplois à Alger en 2017

Promotion de l'emploi: création de près de 42.500 emplois à Alger en 2017

Près de 42.500 emplois ont été créés au niveau de la wilaya d’Alger, au titre des différents programmes de promotion de l’emploi et de création d’activités en 2017, dans le cadre de promotion des micro-entreprises et de l’encouragement des jeunes entrepreneurs, a indiqué mardi le directeur de l’emploi de la wilaya d’Alger, Abderrachid Brahimi.

« Au total, plus de 6.600 emplois ont été créés dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) et près de 1.000 postes au sein des dispositifs de création d’activités dont l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) et la Caisse nationale d’assurance-chômage (CNAC), outre 34.900 postes permanents et provisoires dans le cadre des placements classiques effectués par les agences d’emploi.

Le nombre de placements réalisés dans le cadre du DAIP s’élève à 1.870 placements dont près de 1.600 contrats réservés aux diplômés, plus de 200 contrats d’insertion professionnelle et 59 contrats de formation-insertion.

Concernant les programmes de création de micro-entreprises, de création d’activités et le bilan de l’ANSEJ, il a fait part de l’approbation du financement de plus de 400 projets par des établissements bancaires, pour la création de micro-entreprises en 2017, outre le financement de près de 100 projets et l’octroi d’approbations bancaires à 133 dossiers dans le cadre des activités de la CNAC.

Les projets financés par secteur d’activité par l’ANSEJ ont permis la création de 720 nouveaux postes d’emplois dont 118 postes dans le domaine industriel, 448 postes dans celui des prestations, 96 dans d’autres secteurs, 6 dans l’artisanat et 50 autres dans les travaux publics, ajoute la même source.

Le nombre des projets financés par la CNAC s’élève à 99, avec la création de 225 emplois dont 77 dans le domaine de l’industrie, 124 dans les prestations, 14 dans les travaux publics et 9 dans l’agriculture.

Le bilan de mise en œuvre du décret présidentiel portant octroi de 20% de la demande publique au profit des jeunes porteurs de projets, dans le cadre des dispositifs de soutien, le nombre des marchés octroyés est de 43 dont 34 au sein de l’ANSEJ et 9 dans le cadre de la CNAC, ayant permis la création de 120 postes.

Il a évoqué les professions et métiers enregistrant un déficit sur le marché local du travail, notamment dans les spécialités du bâtiment, du génie civil, de la construction mécanique, de la production et du traitement des métaux, de l’électricité électronique, de la chimie, de la pétrochimie et de l’agriculture.

Dans le cadre de la gestion classique de l’emploi, le nombre de demandes d’emploi dans la wilaya d’Alger s’élève à 130.000 demandes dont plus de 48.000 demandeurs sans qualification, 38.673 ont un niveau de formation professionnelle et près de 42.000 ont une formation universitaire, tandis que le total des offres d’emploi dans les différents domaines (industrie, travaux publics, agriculture et prestations) ont atteint 53.470 offres dont 15.389 émanant d’entreprises publiques, 34.449 offres émanant d’entreprises privées nationales et 3.632 émanant d’entreprises étrangères.

Le nombre de placements classiques pour l’année 2017 dans les différentes spécialités s’élève à 34.900 placements dont 9.000 dans des entreprises publiques, près de 24.000 dans des entreprises privées nationales, 2.124 dans des entreprises privées étrangères, outre 34.900 placement par contrats dont 34.295 placements provisoires et 605 placements permanents.

Le directeur de l’emploi de la wilaya d’Alger, Abderrachid Brahimi a salué les efforts et l’accompagnement assuré par les différents appareils de l’Etat chargés du financement et du soutien des projets et de l’emploi des jeunes.